11 mars 2008

FUCK BABYDOLLS GENERATION 'RETRO'

Elle était assise sur un banc. C'était le printemps. Il lui cueille une marguerite : ce sont deux amants. Overdose de douceur. Ils jouent comme des enfants. Elle l'aime un peu beaucoup à la folie passionnément. Mais à la suite d'une douloureuse déception sentimentale, causé par Mr. Elle ne se sentait plus pareil & avait des allures quelques peu brutale. La haine d'un être n'est pas censée arrivée quand on aime. Et ca devient Tchernobyl dans sa tete. Tcherno-débile tu veux dire Povre con! Comme une Jalousie radioactive qui arrive Mlle. pourtant était une amie de Elle, une superbe fille. Elle repense à lui, à eux, à leurs projets qui partent légerement en vrille. A sa boulimie de fraises, de framboises, de myrtilles. A leurs délirs futiles, à son style pacotille. Elle lui envoi une pyramide de baisers, une tempête d'amitié, une vague de caresses, un cyclone de douceur. Un océan de pensées. Elle a cette peur bleue continue, celle peut etre qu'il ne reviendrait plus. C'etait le Pyromane de son cœur, Le Canadair de ses frayeurs, Alors Elle partira, maso, avec un vieux macho, qu'elle rencontrera dans une station de métro. Peut être a Londres qui sait? Et quand il les verra main dans la main fumant le même mégot, Il sentira un pincement dans son cœur, mais il n'osera dire un mot. Elle était sa dame, elle était sa came, elle était sa vitamine, Elle était sa drogue, sa dope, sa coke, son crack, son amphétamine. Insousciance, rock&roll, liberté, et petites culottes étoilées.

SNB10214

Posté par babydoll_ à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur FUCK BABYDOLLS GENERATION 'RETRO'

Nouveau commentaire